Livres intéressants

Livres intéressants


À la source de la force intérieure


Auteur : Anselm Grün
Éditeur : Salvator (2009)

Nous éprouvons souvent le sentiment que l'eau de la source qui nous fait vivre est trouble. Elle a perdu sa capacité régénératrice. Elle est altérée par des attitudes qui portent préjudice à notre âme ou par des émotions qui viennent la salir.

Or nous aspirons à cette clarté, à cette source de vie qui rafraîchit. L'eau de certaines sources manque de limpidité dès le départ et ne dispense que peu d'énergie. Il ne faut donc pas rester à la surface si nous voulons trouver une eau transparente et vivifiante. Il faut creuser plus bas, jusqu'aux sources qui rafraîchissent vraiment, qui fécondent notre vie et qui en chassent les aspects troubles.

La réussite de notre vie dépend des sources que nous choisirons. Ce n'est que lorsque nous les aurons reconnues que nous pourrons les traverser pour atteindre la source pure au plus profond de notre âme. Celle-ci est inépuisable parce qu'elle ne naît pas qu'en nous, elle est un jaillissement divin.

Anselm Grün

 

 

Anselm Grun
Anselm Grün, o.s.b. allemand, est né en 1945. Docteur en théologie, il assure la gestion de l'abbaye bénédictine de Münsterschwarzarch en Bavière. Conseiller spirituel, il anime également des séminaires et des ouvrages, dont, aux Éditions Salvator.
LA PRIÈRE DE LA SEMAINE

À l'occasion de la fête de Pâques

Le Christ est ressuscité des morts,
par la mort il a vaincu la mort,
à ceux qui sont dans les tombeaux
Il a donné la vie !
Réjouissons-nous en ce jour de la Résurrection car le Christ,
hier accablé de moqueries, couronné d'épines,
pendu au bois, aujourd'hui se relève du tombeau.
Réjouissons-nous car le Christ baigne de sa clarté
ceux que les ténèbres de l'enfer retiennent captifs.
Réjouissons-nous en ce printemps de la vie,
car une espérance jaillit parmi les victimes
des guerres, des tremblements de terre,
parmi les affligés du corps et de l'âme.
Réjouissons-nous, car par la croix toute tristesse est abolie,
et la joie inonde le monde.
Réjouissons-nous, car le Seigneur
est descendu au plus profond de la terre,
est descendu au plus profond du coeur des hommes, où se tapit l'angoisse ;
Il les a visités, Il les a illuminés,
et tourments, angoisse, enfer sont anéantis,
engloutis dans labîme damour ouvert au flanc percé du Seigneur.
Réjouissons-nous, car il est ressuscité le Christ, la joie éternelle.

(Prière tirée du site Église catholique en Martinique, https://martinique.catholique.fr/fete-de-la-resurrection-3037)