Livres intéressants

Livres intéressants


Où est ton frère?


Auteur : Pape François
Éditeur : Bayard (2015)

Dans ses homélies, ses discours, ses messages, ses voyages, lorsqu'il visite un camp de réfugiés, un centre d'accueil, des ses lettres, ses encycliques, dans ses entretiens, dans ses prières... le pape François ne cesse de se pencher sur le sort des migrants et de s'interroger sur la capacité des sociétés à pratiquer l'accueil, à résister à ce qu'il nomme «la mondialisation de l'indifférence».

Le sort des migrants et des réfugiés dans le monde est au cœur des préoccupations de François depuis le début de son pontificat. Le 21 juin 2015, lors d'un déplacement à Turin, le chagrin du souverain pontife a été répercuté dans les médias du monde entier : «Le spectacle des derniers jours de ces êtres humains traités comme des marchandises fait pleurer.» Une indignation qui ne va pas sans le souci de comprendre et d'inviter les États à chercher des solutions : «Les migrants ne peuvent être tenus pour coupables, car ils sont des victimes de l'injustice, de l'économie du rejet et des guerres.»

Les paroles du pape François à ce sujet, que nous présentons ici en une cinquantaine de morceaux choisis, dévoilent la permanence et la puissance de sa conviction et montrent qu'il ne cherche pas seulement à sensibiliser les responsables politiques, il veut impliquer aussi directement son Église et les chrétiens.

 

LA PRIÈRE DE LA SEMAINE

À l'occasion de la Journée internationale de la tolérance (16 novembre)

Si Tu me donnes de l'argent, ne me prend pas mon bonheur; si Tu me donnes la force, ne m'enlève pas le pouvoir de raisonner; si Tu me donnes le succès, ne m'ôte pas l'humilité; si Tu me donnes l'humilité, ne m'ôte pas ma dignité; aide-moi à connaitre l'autre aspect des choses. Mon Dieu enseigne-moi que la tolérance est le degré le plus élevé de la force, et que le désir de vengeance est la première manifestation de la faiblesse. Mon Dieu, ne me laisse pas enivrer par le succès si je l'atteins ni me désespérer si j'échoue. Fais-moi plutôt me souvenir que l'échec est l'épreuve qui conduit au succès. Mon Dieu, si Tu me dépouilles des richesses, laisse-moi l'espérance et si Tu me dépouilles du succès, laisse-moi la force de volonté pour pouvoir vaincre l'échec. Si Tu me dépouilles du don de la santé, laisse-moi la grâce de la foi. Mon Dieu enseigne-moi à aimer les autres comme je m'aime moi-même; et à me juger comme je juge les autres. Mon Dieu aide-moi à dire la vérité en face des forts et à ne pas mentir pour m'attirer les applaudissements des faibles. Amen.

(Prière de Manatma Gandhi pour la tolérance)