Mandat

Mandat


Organigramme en PDF

En tant qu'office provincial de la Conférence des Évêques Catholiques de l'Ontario (CECO), l'OPÉCO propose aux évêques, tant pour le milieu diocésain que paroissial et scolaire, des orientations concernant, entre autres, les programmes-cadres et les divers programmes d'enseignement, l'initiation aux sacrements et la croissance des adultes dans la foi. De plus, en facilitant la concertation des différents intervenants et intervenantes, elle permet une présence et une participation active des évêques aux différents défis posés au monde de l'éducation de la foi en milieu scolaire catholique et en milieu paroissial.

En tant que rassemblement des directeurs et des directrices des services diocésain, l'OPÉCO est un lieu de formation et d'information, d'entraide et de collaboration dans les tâches spécifiquement diocésaines: élaboration de démarches pour l'initiation des sacrements, projets pour la croissance des adultes dans la foi; collaboration avec la pastorale des jeunes, avec les responsables des conseils scolaires catholiques, les conseillères et les conseillers pédagogiques, les services d'animation pastorale.

L'OPÉCO exerce ses responsabilités dans deux lieux: le milieu scolaire et le milieu paroissial. Il a donc un double rôle:
  1. agir comme office des évêques regroupés en région provinciale pour les seconder dans leurs responsabilités concernant l'éducation de la foi;
  2. regrouper les directeurs et les directrices de l'éducation de la foi des différents diocèses pour les appuyer dans la réalisation de leurs divers mandats.
LA PRIÈRE DE LA SEMAINE

À l'occasion de la Première semaine de l'Avent

Dieu, tu as choisi de te faire attendre tout le temps d'un Avent.
Moi je n'aime pas attendre dans les files d'attente.
Je n'aime pas attendre mon tour.
Je n'aime pas attendre le train.
Je n'aime pas attendre pour juger.
Je n'aime pas attendre le moment.
Je n'aime pas attendre un autre jour.
Je n'aime pas attendre parce que je n'ai pas le temps et que je ne vis que dans l'instant.
Tu le sais bien d'ailleurs, tout est fait pour m'éviter l'attente : les cartes de crédit et les libre services, les ventes à crédit et les distributeurs automatiques, les coups de téléphone et les photos à développement instantané, les télex et les terminaux d'ordinateur, la télévision et les flashes à la radio...
Je n'ai pas besoin d'attendre les nouvelles, elles me précèdent.
Mais Toi Dieu, tu as choisi de te faire attendre le temps de tout un Avent.
Parce que tu as fait de l'attente l'espace de la conversion, le face à face avec ce qui est caché, l'usure qui ne s'use pas.
L'attente, seulement l'attente, l'attente de l'attente, l'intimité avec l'attente qui est en nous parce que seule l'attente réveille l'attention et que seule l'attention est capable d'aimer.
Tout est déjà donné dans l'attente, et pour Toi, Dieu, attendre se conjugue Prier.
Amen.

(Père Jean Debruynne, Diocèse de Saint-Claude / Église catholique dans le Jura)