Actualisation de la pastorale

Actualisation de la pastorale



Une structure importante d'animation

Comment mettre en place un mécanisme qui permettra d'actualiser une pastorale scolaire vivante et signifiante?

Il n'y a pas de réponse uniforme. Les pistes que vous trouverez proviennent d'expériences vécues. Elles se sont avérées signifiantes pour toute la communauté scolaire. Chaque école a la responsabilité de trouver la structure, qui lui convient pour animer une pastorale scolaire qui englobe la vie de l'école.

 

Des responsabilités partagées

La tâche de faire en sorte que la vie pastorale de l'école soit vivante et signifiante revient à tous les membres de la communauté scolaire. Chacun et chacune a sa part à apporter, son rôle à jouer. C'est en ce sens fondamentale que le premier responsable de la pastorale dans l'école, c'est la personne à la direction de l'école. Le leadership exercé par cette personne est très importante dans l'actualisation de la vie pastorale dans l'école.

L'animation pastorale dans une école n'est pas l'affaire d'une seule personne qu'elle soit engagée à plein temps, à temps partiel ou bénévole. C'est la responsabilité de la direction d'école de s'assurer qu'il y ait en place une équipe centrale dynamique et représentative du milieu sous la responsabilité de l'animateur ou l'animatrice de pastorale.

 

Une équipe centrale dynamique et représentative

Tant à l'élémentaire qu'au secondaire, l'important c'est d'avoir en place une équipe centrale dynamique et représentative d'enfants, de jeunes et d'adultes qui donnera la place qui convient à la pastorale au primaire et secondaire.

Dans ces équipes, le nombre de personnes peut varier. Il est possible de changer les membres de l'équipe de façon régulière durant l'année. Retenons qu'il n'y a pas de modèle idéal. Il s'agit plutôt de trouver la formule qui convient le mieux à chaque milieu.

 

Des adultes et des jeunes engagés au nom de leur foi

Tant à l'élémentaire qu'au secondaire, l'équipe centrale est composée d'enfants ou de jeunes, d'une part, et d'adultes d'autre part. Des adultes qui s'engagent à cheminer, au nom de Jésus-Christ, avec les enfants et les jeunes de leur milieu. Des adultes qui prendront les moyens nécessaires pour alimenter leur propre croissance spirituelle. Des adultes qui porteront les besoins du milieu et tenteront avec les enfants et les jeunes d'y répondre dans une perspective évangélique.

Tant à l'élémentaire qu'au secondaire, l'équipe centrale est composée d'enfants ou de jeunes, d'une part, et d'adultes d'autre part. Des adultes qui s'engagent à cheminer, au nom de Jésus-Christ, avec les enfants et les jeunes de leur milieu. Des adultes qui prendront les moyens nécessaires pour alimenter leur propre croissance spirituelle. Des adultes qui porteront les besoins du milieu et tenteront avec les enfants et les jeunes d'y répondre dans une perspective évangélique.

L'engagement des enfants et des jeunes dans une telle équipe est une marque de confiance extraordinaire et importante dans leur croissance de foi. Les jeunes peuvent réaliser que les adultes croient en leurs richesses, leur énergie et leur créativité pour bâtir un monde meilleur. Si les enfants et les jeunes sont les piliers de la société de demain, il faut leur offrir dès aujourd'hui la chance, au nom de la foi, d'en être les principaux artisans.

De plus la pastorale scolaire reste un lieu privilégié pour développer le leadership chrétien chez les enfants et les jeunes. Développer un leadership chrétien, c'est inviter les enfants et les jeunes à s'engager, selon leur âge et leurs capacités à rendre plus humain le monde dans lequel ils et elles vivent. C'est les accompagner dans le discernement de situations de la vie courante où la paix, la justice et la joie sont absentes, dans des choix d'actions à entreprendre pour améliorer leur milieu. C'est aussi favoriser la croissance de leur relation personnelle avec l'Esprit du Christ dans des temps de célébration et de prières en lien avec ces circonstances. C'est enfin les inviter à témoigner par toute leur vie d'une option en faveur de Jésus dans l'imitation de sa Parole et son accueil des plus petits.

Développer un leadership chrétien, c'est aussi éduquer à la persévérance et à l'espérance. La persévérance parce que la transformation de la société prend du temps et du courage, l'espérance parce que la personne croyante sait que le monde est saisi par le dynamisme de la Résurrection du Christ qui le transforme en vie nouvelle ici et maintenant jusqu'à son accomplissement plénier en Dieu.

 

L'enracinement de l'action pastorale dans l'Évangile

L'action en pastorale se situe dans une dimension de foi. La foi est d'abord cette grande expérience d'une rencontre avec un Dieu d'amour, une prise de conscience que Dieu est là et qu'il nous aime. Vivre cette expérience de foi, c'est prendre le temps de se laisser habiter par la Parole de Dieu. On ne peut agir en pastorale et bâtir des projets sous l'étiquette pastorale, qu'à la lumière de l'Évangile. Lire, comprendre, prier et vivre l'Évangile en Église, est essentiel pour une équipe de pastorale.

Les actions, les projets, les expériences que nous entreprenons doivent révéler la présence d'un Dieu Trinité, d'un Dieu d'Amour. Cet amour suscite l'espérance qui donne des ailes, qui donne un sens à la vie. Il nous rassemble en un Peuple, nous fait marcher dans les pas de Jésus, vivre ses sentiments, recréer ses gestes au cœur du monde d'aujourd'hui.

Une des belles aspirations des enfants et des jeunes d'aujourd'hui, c'est de bâtir un monde meilleur où règnent l'amour et la justice. Quel est le chemin que nous propose l'Évangile pour construire le monde? C'est celui des Béatitudes : la simplicité, la douceur, le renoncement, l'intégrité, l'humilité, l'amour. Il faut croire profondément à l'Évangile pour que nos actions pastorales deviennent les signes d'un monde meilleur.

En effet, la foi chrétienne ne se limite pas à un ensemble de pratiques et de croyances. C'est une vie à vivre! Elle a à cœur le projet de Jésus : l'avènement du Règne de Dieu. La pastorale s'engage par l'action à appuyer ce projet. Au cœur des situations nouvelles, l'Esprit de Dieu soulève des nouvelles formes d'engagement et de réalisation du Royaume. Fidèle à cet Esprit, ce document a présenté des pistes de réflexion et d'actualisation qui permettront à la pastorale de vivre de foi, d'espérance et d'amour.

L'action pastorale est appelée à devenir le véhicule réel et visible de la présence de l'Esprit qui anima les apôtres après la Résurrection. L'Esprit nous donne la force, l'énergie et l'amour pour vivre à la manière de Jésus. Dans cette perspective, l'action pastorale, veut continuer à écrire d'autres chapitres des Actes des Apôtres, aujourd'hui.

 

Document préparé et révisé par Thérèse Séguin-Touchette

LA PRIÈRE DE LA SEMAINE

À l'occasion du Carême

Seigneur tel que je suis, je viens à toi.
Bien sûr avec mes limites, mes erreurs, mes défauts.
Mais Seigneur, aujourd'hui, je désire revenir à toi.
Je veux d'abord te demander pardon. Pardon pour toutes les fois où je t'ai rejeté. Pardon pour toutes les fois où je t'ai oublié. Pardon pour toutes les fois où je t'ai tourné le dos.
Mais aujourd'hui Seigneur, je veux prendre la décision de changer ma vie.
Je suis fatigué de ne plus être heureux.
Je suis fatigué de me chercher dans tous les sens.
Je suis fatigué de te chercher partout alors que tu es à l'intérieur de moi. Seigneur sois assez bon pour me reprendre avec toi.
J'ai tellement besoin de toi et de me sentir aimé et accepté.
Seigneur merci de me donner une vie nouvelle, une vie en abondance.
Amen.


Prière tirée du site Neuvaines et Prières, http://neuvaines3.centerblog.net/rub-temps-de-careme-.html