Pastorale scolaire

Pastorale scolaire


Activités pastorales

Parrainer un enfant

 

Cycles : intermédiaire et secondaire

Thème : Pauvreté mondiale

Durée : Tout au long de l'année

Domaine de pastorale : Transformation du monde

Rédaction : Suzanne Gauthier, école Assomption, Earlton

Visée pastorale : S'engager individuellement et en communauté à changer la vie d'un enfant du tiers-monde. Prendre conscience de l'importance de poser, au nom de Jésus, des gestes pour construire un monde meilleur.

Description du projet : Préparer et inviter les jeunes de l'école à participer au projet de parrainage d'un enfant d'un pays du tiers-monde. Des occasions de renouveler l'engagement des jeunes sont proposées, reliées avec les diverses activités de l'année scolaire.

Préparation

  • faire des photocopies du dépliant Vision Mondiale
  • préparer la lettre à envoyer aux parents, Annexe 1 – Modèle d'une lettre aux parents
  • préparer la demande adressée à Vision Mondiale
  • prévoir une tirelire par classe
  • préparer le nombre de morceaux de casse-tête nécessaires pour la deuxième étape du projet
  • préparer des affiches à épingler dans des endroits stratégiques de l'école
  • préparer les jeunes de l'équipe de pastorale pour faire la promotion de ce projet

Déroulement de l'activité

Parrainer un enfant

Étape 1 – Lancement du projet

Animateur ou Animatrice

Présentation du projet

Durant la première étape, rencontrer chaque classe pour expliquer ce qu'est un plan de parrainage. Il s'agit d'intéresser les élèves au projet et de les motiver à s'y engager. On suscite l'intérêt à découvrir de quel pays il s'agira et à savoir si ce sera un garçon ou une fille.

  • Une lettre est envoyée à la maison pour expliquer le projet, Annexe 1 – Modèle d'une lettre aux parents.
  • Une demande est faite auprès de l'agence de parrainage Vision Mondiale.
  • Les élèves de l'équipe de pastorale confectionnent une tirelire pour chaque classe afin de recueillir les dons des élèves.

Réflexion sur le sens de ce projet

  • Pourquoi parrainer un enfant d'un pays du tiers-monde?
  • Qu'est-ce que cela va changer dans sa vie?
    • pour lui permettre d'apprendre à lire et à écrire
    • pour lui permettre de poursuivre ses rêves d'avenir
    • pour lui permettre de sortir de la misère
    • pour lui permettre de devenir autonome sur le plan personnel, familial et du travail
    • pour lui permettre d'être une ressource humaine importante pour son pays
  • Qu'est-ce que ça me donne à moi de participer à ce projet?
  • Qu'est ce que cela va changer dans ma vie?
    • cela me permet de dire que j'ai beaucoup de chance pour étudier
    • cela me permet de prendre conscience que j'ai beaucoup de possibilités pour réaliser mes rêves
    • ce projet me permet de partager mes biens avec des plus démunis
    • c'est une occasion de vivre concrètement le message de Jésus
    • c'est une grande joie de pouvoir donner une chance à un jeune d'améliorer sa vie

Jésus au cœur de ce projet – réflexion biblique

Texte biblique

« Si quelqu'un possède les biens de ce monde et voit son frère dans le besoin, et qu'il se ferme à toute compassion, comment l'amour de Dieu demeurait-il en lui? Mes petits enfants, n'aimons pas en paroles, mais en acte et dans la vérité. » 1 Jean 3, 17-18

« Que chacun donne selon la décision de son cœur, sans chagrin ni contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie. » 2 Corinthiens 9, 7

« Que celui qui donne le fasse avec générosité. » Romains 12, 8

Partageons notre réflexion

Si j'aime Dieu, je ne dois pas aimer seulement en paroles, mais aussi en actes. Dieu m'invite à partager avec mes frères plus démunis et à donner avec joie et générosité.

Ajouter au tableau d'affichage du projet, la phrase biblique suivante : « Que chacun donne selon la décision de son cœur, sans chagrin ni contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie. »
2 Corinthiens 9, 7

Cette phrase nous rappellera, en tant que croyantes et croyants en Dieu, que nous sommes invités à donner avec joie et générosité.

Étape 2 – Connaissance du pays

Animateur ou Animatrice
  • Les classes impliquées dans le projet participent à un jeu afin de connaître davantage le pays de l'enfant parrainé. Chaque classe reçoit un morceau d'une carte mondiale où le pays en question est mis en relief. Par la suite, il faut rassembler les morceaux sur le tableau à l'entrée de l'école.
  • Chaque vendredi, des élèves de l'équipe de pastorale font le tour des classes et recueillent l'argent accumulé dans la tirelire.

Étape 3 – Connaissance de l'enfant parrainé

Animateur ou Animatrice
  • Préparer un tableau d'affichage, mettant en vedette l'enfant parrainé, qui est mis à jour régulièrement : photo, lettre reçue, description de ce à quoi sert l'argent envoyé, etc.
  • Inviter les élèves à préparer et à lui envoyer une carte d'anniversaire.
  • Organiser la prise d'une photo de tous les élèves, à l'extérieur de l'école, au mois de janvier, afin de mettre en évidence la neige au Canada. Plusieurs élèves agitent un petit drapeau du Canada. La photo est transmise à l'enfant avec un message descriptif.
  • Inviter le personnel de l'école à se cotiser et faire parvenir un don, à l'enfant, pour Noël.
  • Inviter les élèves, au cours de l'année, à envoyer à l'enfant un court message, accompagné de leur photo s'ils le désirent. Annexe 2 – Modèle d'un court message individuel

Étape 4 – Collecte de fonds pour le projet

Animateur ou Animatrice

Placer un thermomètre, dans un endroit stratégique de l'école, qui indiquera le montant de l'argent ramassé.

Il se peut fort bien que le montant recueilli, chaque mois, dépasse le montant mensuel qu'il faut débourser. Ce surplus permettra de continuer le parrainage au cours des mois d'été.

Annexes

LA PRIÈRE DE LA SEMAINE

À l'occasion de la première semaine du Carême

Seigneur, mon Dieu, depuis le jour de mon baptême, je chemine avec Toi.
Tu es l'ami de mes jours de soleil et de mes nuits de brouillard,
C'est Toi que j'ai choisi, aide-moi à T'aimer et à te rester fidèle !

Toi, jamais Tu ne m'abandonnes,
Tu es la lumière qui m'éclaire, même au cœur des ténèbres.
Tu es la source qui rafraîchit qui coule en moi et me redonne vie.
Ton amour pour moi est si grand que même la mort ne T'arrête pas.

Tu es le chemin, Tu es la vie nouvelle !
Donne-moi, Seigneur, sur ma route de Carême, d'oser vivre Ta parole,
Celle qui donne vie, celle qui ouvre l'horizon,
Celle qui repousse les ténèbres, celle qui met l'homme debout.

Donne-moi, Seigneur, sur ma route de Carême,
D'oser partager ta parole, avec humilité et vérité. AMEN.

(Prière reprise de http://paroisse-chatou.com/wp-content/uploads/2018/06/recueil_careme_-_paques_2013.pdf )