Livres intéressants

Livres intéressants


L'évangélisation des profondeurs


Auteur : Simone Pacot
Éditeur : Du Cerf (1997)

Une démarche de croissance personnelle...

Cheminer vers ma vie intérieure. Beaucoup ne savent que faire de leur réalité psychologique : la honte, la souffrance, la haine. Que faire de sa propre violence ? Nous voudrions en être débarrassés, un peu magiquement quelquefois, alors que l'issue sera d'abord de regarder notre réalité, notre histoire pour voir où s'originent en nous ces émotions. Elles ont une cause.

Comprendre ce que nous vivons et pourquoi, et comment nous avons réagi à certaines blessures du passé, est le premier pas à faire. Nous ne pouvons pas gommer notre humanité. Sur le plan spirituel se pose la question : comment vivre en fils et fille de Dieu ce qui m'habite ? Est-ce que mon humanité concerne Dieu ? Sa Parole a-t-elle quelque chose à me dire ? Ce livre aide à faire le lien, sans nier aucun aspect; de notre réalité, et à cheminer vers l'unité intérieure.

Elle a écrit trois livres sur l'Évangélisation des profondeurs:

- "L'Évangélisation des profondeurs", 1997
- "Reviens à la vie ! Évangélisation des Profondeurs, Tome 2", 2002
- "Ose la vie nouvelle ! Évangélisation des Profondeurs, Tome 3", 2008

 

 

Simone Pacot
Simone Pacot est avocate honoraire à la Cour d'appel de Paris.
Elle est cofondatrice avec une équipe œcuménique de l'association, "Bethasda", qui organise depuis plusieurs années des sessions intitulées "Évangélisation des profondeurs" dans différentes villes de France, en Suisse, en Belgique et au Canada.

ANNEXE : Note sur son parcours
LA PRIÈRE DE LA SEMAINE

À l'occasion de la journée internationale de la paix (21 septembre)

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix.
Là où est la haine, que je mette l'amour.
Là où est l'offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l'union.
Là où est l'erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l'espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.
O Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé qu'à consoler,
à être compris qu'à comprendre,
à être aimé qu'à aimer.
Car c'est en se donnant que l'on reçoit,
c'est en s'oubliant qu'on se retrouve soi-même,
c'est en pardonnant que l'on obtient le pardon,
c'est en mourant que l'on ressuscite à la Vie.
Amen.

(Prière de saint François d'Assise, reprise de https://www.freresfranciscains.ca/prieres/priere-pour-la-paix/ )