Pastorale scolaire

Pastorale scolaire


Activités pastorales

Amis secrets, amies secrètes

 

Cycle : moyen

Thème : Saint-Valentin

Durée : La semaine de la Saint-Valentin

Domaine de pastorale : Construction de la communauté

Rédaction : Une enseignante de l'école Saint-Michel, Hanmer

Visée pastorale : La Saint-Valentin est la fête de l'amour, de l'amitié, de la fraternité. Rappeler aux jeunes que Jésus accueille tout le monde et qu'il offre son amour à chacun de nous comme un cadeau qui nous apporte le bonheur. Inviter les jeunes à changer le monde autour d'eux en posant des gestes d'amitié à la manière de Jésus.

Description de l'activité : Pendant la semaine de la Saint-Valentin, les élèves posent des gestes d'amitié entre eux, dans une démarche secrète, et préparent des valentins à remettre à des personnes appréciées dans l'école.

Préparation

  • découper des cœurs, en nombre suffisant, Annexe 1 – Modèles de cœurs
  • écrire le nom de chaque élève sur un cœur en papier
  • préparer une boîte et la décorer
  • déposer les noms dans la boîte
  • préparer deux gros cœurs qui s'ouvrent comme une carte

Déroulement de l'activité

Animateur ou Animatrice

Le 14 février arrive bientôt, c'est la fête de la Saint-Valentin. Et cette fête est la fête de l'amour, de l'amitié. C'est une fête culturelle et sociale qui se manifeste de différentes façons : célébrations d'amoureux, soupers entre amis-es, cadeaux et principalement des valentins à écrire et à recevoir. Des valentins qui mettent du bonheur dans notre vie.

  • Que savons-nous sur la Saint-Valentin?
  • Est-ce qu'il y a des élèves qui connaissent l'histoire de Saint-Valentin?
  • Inviter les jeunes à dire tout ce qu'ils savent sur la Saint-Valentin.
  • Pourquoi aimons-nous la Saint-Valentin?

Étape 1 – La Saint-Valentin, une fête d'amour et d'amitié

Le sens de la Saint-Valentin est d'abord la célébration de l'amour et de l'amitié entre nous. Cette fête nous invite à poser et à accueillir des gestes d'amitié. Ces gestes peuvent être bien simples, mais ils mettent du bonheur dans notre journée.

Étape 2 – Nous rappeler que Dieu nous aime

Réflexion biblique

Ces gestes d'amitié nous rappellent le grand geste d'amour que Dieu a fait envers nous, en nous donnant son fils Jésus. Un Jésus qui est venu nous montrer comment vivre, qui se révèle un cadeau qui nous apporte du bonheur non seulement pour aujourd'hui, mais pour toute notre vie. Jésus vient nous montrer aussi le chemin de l'amour en nous donnant un commandement nouveau : « Aimez-vous les uns les autres. Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. À ceci tous vous reconnaîtront pour mes disciples : à l'amour que vous aurez les uns envers les autres. » Jean 13 34-35

Partageons nos réflexions

Jésus est notre grand ami.
À l'occasion de la Saint-Valentin, comment pouvons-nous lui dire notre amour?
Laisser les élèves s'exprimer.

Activité collective

Avoir déjà préparé deux gros cœurs qui s'ouvrent comme une carte : à gauche, vous écrivez DIEU NOUS AIME et, à droite, les phrases que les jeunes vont composer ensemble.

  • Inviter les jeunes à composer ensemble une ou deux phrases qui exprimeront leur amour pour leur ami Jésus. Écrire le texte sur le gros cœur et l'afficher dans la classe.

Étape 3 – Poser des gestes d'amour et d'amitié

Activité 1

  • Inviter les jeunes à poser des gestes d'amour et d'amitié en devenant des amis secrets, des amies secrètes.

Voici la démarche à suivre :

  1. Chaque matin, chaque élève pige un nom dans la boîte, en prend connaissance, mais sans le révéler.
  2. Durant la journée, l'élève porte particulièrement attention à cette personne : geste amical, carte de souhait, sourire, surprise, compliment, etc.
  3. À la fin de la journée, chaque élève tente de deviner qui était son ami secret.

Activité 2

Inviter les jeunes à faire et écrire des valentins à remettre à différentes personnes dans l'école.

Annexe

LA PRIÈRE DE LA SEMAINE

À l'occasion de l'Ascension du Seigneur (13 mai)

Seigneur Jésus,
quand Tu es monté au ciel,
les anges disaient aux Onze :
« Ne restez pas là à regarder vers le ciel ! ».
Mais quinze jours auparavant,
Près du tombeau, ces mêmes anges
n'avaient-ils pas dit aux femmes :
« Ne regardez pas vers le bas !
Il n'est pas ici. Il est ressuscité » ?
Les anges seraient-ils capricieux
qu'ils changent aussi vite d'idée ?
Que faire Seigneur Jésus :
regarder en bas vers la terre,
ou en haut, vers le ciel ?

Vers les deux, nous dis-Tu :
« Je suis au ciel,
regardez donc en haut, vers moi, et priez.
Mais je suis aussi sur terre
dans tous les pauvres, les petits,
les malades et les pécheurs.
Il vous reste tant à faire en bas,
pour eux et pour moi.
Provisoirement du moins ».

Seigneur Jésus,
Fais-nous regarder vers le ciel,
sans oublier la terre, et inversement.
Car tout ce que nous faisons sur terre
à ceux qui sont tiens c'est à toi que nous le faisons. AMEN.

( Prière du Cardinal Godfried Danneels, reprise de https://toulouse.catholique.fr/Des-prieres-pour-l-Ascension )