Pastorale scolaire

Pastorale scolaire


Activités pastorales

À bas la violence! Vive la paix!

 

Cycle : moyen

Thème : Paix

Durée : 80 minutes

Domaine de pastorale : Construction de la communauté

Rédaction : Thérèse Séguin-Touchette, Ottawa

Visée pastorale : Faire prendre conscience aux jeunes de leurs comportements violents. Découvrir l'importance de vivre ensemble dans un climat de paix en dénonçant la violence sous diverses formes. Découvrir Jésus comme un être pacifique qui nous invite à marcher dans ses pas.

Description de l'activité : Les jeunes sont divisés en 8 équipes de 3 ou 4 membres. Ils font une recherche sur la violence et la paix et font le choix d'actions à mettre en pratique au cours de la semaine.

Préparation

  • faire une cueillette de revues dans les jours précédents
  • installer le magnétophone et la cassette de chants de Robert Lebel
  • écrire les 8 phrases, Annexe 1 – Vivre en artisan de paix, en lettres moyennes sur des cartons de couleur
  • découper les phrases en 6 ou 7 morceaux et les mettre dans des enveloppes
  • préparer un grand carton avec le titre en grosses lettres : À bas la violence!
  • préparer un grand carton avec le titre en grosses lettres : Vive la paix!
  • découper 8 cercles de couleur pour les équipes
  • préparer des ciseaux et de la colle en bâton pour les 8 équipes
  • faire des photocopies du chant : Tous ensemble de Robert Lebel, pour tous les élèves

Déroulement de l'activité

À bas la violence! Vive la paix!

1re étape : Prise de conscience de la violence autour de nous (20 minutes)

Animateur ou Animatrice
  • diviser la classe en 8 équipes de 3 ou 4 jeunes;
  • distribuer des revues à chaque équipe;
  • distribuer des ciseaux et de la colle;
  • remettre un cercle en couleur à chaque équipe.

Premier travail d'équipe

  • inviter les jeunes à découper dans les revues des images qui représentent diverses formes de violence : est violent tout ce qui porte préjudice à la personne de l'autre. Ils collent les images sur le cercle en couleur;
  • demander à chaque équipe de présenter leurs découvertes sur la violence et d'afficher leur cercle au tableau pour en faire une grande roue représentant la violence.

2e étape : Situations violentes – Situations de paix (20 minutes)

Animateur ou Animatrice
  • proposer aux jeunes un travail en équipe pendant lequel ils auront à identifier des situations de violence à dénoncer et des situations de paix à privilégier;
  • remettre à chaque équipe une enveloppe avec une phrase à reconstituer.

Deuxième travail d'équipe

  • Quatre équipes reçoivent chacune une phrase définissant une forme de violence : moquerie, vengeance en paroles, vengeance en gestes et discrimination.
  • Les membres reconstituent les phrases.
  • Les membres de l'équipe échangent sur le sens de la phrase pour bien la comprendre.
  • Chacune de ces 4 équipes doit trouver un exemple concret pour illustrer la forme de violence décrite et à dénoncer.
  • Quatre autres équipes reçoivent chacune une phrase qui illustre une valeur à privilégier pour être pacifique : amour, pardon, accueil et respect.
  • Elles recoivent également chacune une Bible.
  • Les membres reconstituent les phrases.
  • Les membres de l'équipe échangent sur le sens de la phrase pour bien la comprendre.
  • Chacune de ces 4 équipes trouve, dans la Bible, le passage de l'Évangile inscrit au bas de la phrase et répond à la question :Qu'est-ce que Jésus a fait pour être pacifique?

3e étape : Partageons nos découvertes (20 minutes)

Animateur ou Animatrice
  • placer au tableau les deux cartons : À bas la violence! et Vive la paix!
  • inviter les équipes à partager leurs découvertes (suivre l'ordre déjà établi des phrases : 1re phrase, 2e phrase, etc.);
  • demander aux jeunes de fixer leur phrase au tableau selon l'ordre indiqué et de donner l'exemple trouvé ou la réponse à la question.

4e étape : Passons à l'action (20 minutes)

Animateur ou Animatrice

Lorsque les 8 phrases sont affichées, il ou elle aide les jeunes à faire la synthèse en faisant ressortir le fait qu'il faut lutter contre toute forme de violence. C'est ensemble, en solidarité, qu'on va arriver à abattre la violence et à instaurer plus de paix, plus d'amour, plus d'accueil, plus de respect à la manière de Jésus, c'est-à-dire en valorisant la personne. Chacun, chacune est unique, a ses qualités, sa valeur parce que chacun et chacune reflètent un trait du visage de Jésus.

Comment pouvons-nous instaurer plus de paix, plus d'accueil, plus de respect les uns envers les autres dans la classe, à la récréation, au dîner, sur l'autobus?

Choisir ensemble deux ou trois actions à mettre en pratique cette semaine.

Annexe

LA PRIÈRE DE LA SEMAINE

À l'occasion de l'Ascension du Seigneur (13 mai)

Seigneur Jésus,
quand Tu es monté au ciel,
les anges disaient aux Onze :
« Ne restez pas là à regarder vers le ciel ! ».
Mais quinze jours auparavant,
Près du tombeau, ces mêmes anges
n'avaient-ils pas dit aux femmes :
« Ne regardez pas vers le bas !
Il n'est pas ici. Il est ressuscité » ?
Les anges seraient-ils capricieux
qu'ils changent aussi vite d'idée ?
Que faire Seigneur Jésus :
regarder en bas vers la terre,
ou en haut, vers le ciel ?

Vers les deux, nous dis-Tu :
« Je suis au ciel,
regardez donc en haut, vers moi, et priez.
Mais je suis aussi sur terre
dans tous les pauvres, les petits,
les malades et les pécheurs.
Il vous reste tant à faire en bas,
pour eux et pour moi.
Provisoirement du moins ».

Seigneur Jésus,
Fais-nous regarder vers le ciel,
sans oublier la terre, et inversement.
Car tout ce que nous faisons sur terre
à ceux qui sont tiens c'est à toi que nous le faisons. AMEN.

( Prière du Cardinal Godfried Danneels, reprise de https://toulouse.catholique.fr/Des-prieres-pour-l-Ascension )