Pastorale scolaire

Pastorale scolaire


Activités pastorales

Concours de crèches

 

Annexe 1 – Texte de la naissance de Jésus


Récit de l'évangile selon Saint Luc, chapitre 2 (1-18)

(Texte aménagé par Claude et Jacqueline Legarde, Catéchèse biblique symbolique, Édition du Centurion, 1983, p. 105-106.)

En ce temps-là, le grand roi César se croyait le chef de toute la terre. Alors, il commanda à ses soldats : « Comptez tous les habitants de la terre. » Il voulait que tout le monde sache qu'il était le plus fort, le plus grand roi.

Pour que les soldats ne se trompent pas en comptant, le roi décida que chaque personne devait se rendre dans la ville où elle était née pour se faire compter.

Joseph et Marie habitaient un petit village qui s'appelait Nazareth. Mais Joseph, lui, était né dans un autre village, à Bethléem. Joseph quitta alors Nazareth et se mit en route vers Bethléem. Il emmena avec lui Marie pour se faire compter par les soldats de César.

Marie, elle, attendait un bébé. Il allait bientôt naître, peut-être durant le voyage.
Arrivés à Bethléem, Marie et Joseph n'ont pas trouvé de place pour coucher. Alors Joseph a amené Marie dans une étable. Elle mit au monde son bébé, un garçon, un fils premier-né qu'elle nomma Jésus. Marie enveloppa son bébé de langes et elle le coucha dans une crèche au milieu des animaux.

C'était une nuit noire. Et dehors, des bergers gardaient leurs moutons dans les champs. Ils les gardaient pour qu'ils ne soient pas dévorés par les bêtes féroces. Ils étaient de bons bergers qui aimaient bien leurs moutons.

Tout à coup, au milieu de la nuit, deux anges descendirent au milieu des bergers. La lumière de Dieu les enveloppait complètement. Les bergers eurent très peur, mais un ange leur dit : « N'ayez pas peur, car je viens vous annoncer une grande joie pour tout le monde. Un Sauveur est né. On l'appellera le Christ, le Seigneur. Il est né dans le village de Bethléem. Allez vite le voir. C'est un petit enfant couché dans une crèche et enveloppé de langes. »

Les anges se sont mis à chanter : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux. Paix sur terre à tous les hommes qu'il aime. » On aurait dit que Dieu venait sur la terre avec tous ses anges.

Les bergers regardaient le ciel sans bouger. Ils restaient là tout étonnés. Quand les anges partirent, ils se dirent : « Allons vite voir l'enfant à Bethléem. Il est enveloppé de langes et couché dans une crèche ».

Rendus à Bethléem, ils trouvèrent Marie et Joseph avec l'enfant. Ils le reconnurent; il était enveloppé de langes et couché dans une crèche, comme l'ange l'avait dit.

Rassemblés autour de la crèche, disons avec les bergers notre joie de découvrir ce petit enfant qui vient nous montrer le chemin vers le Père.


Retour à l'activité

LA PRIÈRE DE LA SEMAINE

À l'occasion de la journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées (15 juin)

« Père, je te remercie de soutenir ma prière dédiée aux personnes âgées
qui se retrouvent terriblement seules.

Je sais que Tu les aimes sans limites et que Tu les comprends. Qu'elles réalisent pleinement que Tu es dans leur cœur et que Tu ne les abandonnes jamais. Seigneur Jésus-Christ, incite ces personnes à ouvrir tout leur être à l'Amour comme Tu l'as fait au moment o Tu t'es senti abandonné sur la croix. Incite-les alors à pardonner à ceux qui les ont délaissées.

Sainte Vierge Marie, je te rends grâce d'adoucir le cœur de ceux qui abandonnent leurs proches afin qu'ils se comportent en êtres responsables.

Exhorte-les à plus de respect, de bonté, d'Amour et de compassion pour leurs parents. Que le désir de se préoccuper des autres soit une priorité pour eux comme pour chacun d'entre nous.

Ainsi, en apprenant le don, nous nous rapprocherons de Dieu. Puisse cet esprit d'échange se répandre sur toute l'humanité o chaque être a autant besoin d'aimer que d'être aimé. »

( Prière du Diocèse de Saint-Étienne, reprise de https://www.paroissedemartigues.com/article-priere-pour-les-personnes-agees-120741490.html )